Ce que Google attend d’un site mobile

dernière modification : août 2016

Google et le référencement des mobiles

1- Le site pour mobile doit être rapide

60% des Internautes attendent d’un site mobile qu’il se charge en 3 secondes maximum, 78% d’entre eux donnent une deuxième chance à un site s’il ne charge pas du premier coup*

La rapidité d’un site mobile est la première pratique listée par Google. Nous savons que les internautes et les mobinautes sont « pressés » de trouver l’information recherchée, il faut donc des interfaces simples et peu coûteuse en ressource.

2 – Facilitez les conversions

La conversion est le fait qu’un Internaute accomplisse, lors d’une campane, des actions recherchées par le créateur du site, cela peut-être un achat, envoyer des informations via un formulaire ou télécharger des documents. Le taux de conversion exprimé en pourcentage (acheteurs/visiteurs)*100) mesure l’efficacité et la rentabilité de ces actions.

Les actions à mener doivent être simplifiées par rapport à la version desktop. Peu de chance donc, qu’un formulaire de 5 pages est du succès. On peut résumer cette formule par: « Plus on en fera et moins cela sera efficace ».

3 – Simplifier la navigation

La navigation doit être claire et simple. Google nous recommande un maximum de 7 liens par pages sur un menu vertical. En mode mobile, le champ de recherche doit être mis en évidence.

4 – Privilégier les informations locales

Utiliser les fonctionnalités liées aux appareils mobiles : activation des numéros de téléphone, services de géolocalisation…

85% des mobinautes disent avoir déjà recherché des informations locales*
90% des mobinautes agissent dans les 24h après avoir visité le site*

5 – Cohérence entre le mode desktop et mobile

Il est possible que l’Internaute consulte votre site Web sur différents appareils dans la même journée, il faut donc une cohérence entre le site desktop et mobile : le visiteur ne sera pas dans la confusion. Que ce soit la navigation, les informations ou les données utilisateurs (comme un panier marchand), le site mobile est calqué sur la version desktop.

6 – Améliorez la visibilité

Et oui, on s’abime les yeux sur le Web, car les concepteurs de sites privilégient toujours le jolie plus que le fonctionnel. Les textes sont trop petits ou trop gros ou collés à une bordure, la taille des paragraphes est parfois inadaptée, l’interlignage n’est pas toujours paramétré comme il le faudrait, les contrastes sont souvent inadaptés…

Lire sur écran PC est pénible, c’est encore pire sur un écran mobile, nous devons être vigilant à la clarté des textes au risque de perdre des mobinautes.

57% des mobinautes ne recommanderait pas une entreprise avec un mauvais site mobile*.
40% se tournent vers un site concurrent si le premier était non performant*.

7 – Utilisez des redirections

Dans le cas où il y aurait 2 versions de votre site (mode desktop et mode mobile), nous devrions avoir un lien pour passer de l’un à l’autre.

8 – Pensez aux appareils tactiles

…ou comme je le disais dans un autre article, pensez aux gros doigts. Les boutons sont donc plus gros et faciles d’accès pour éviter les clics accidentels.

9 – Rendez votre site accessible

Lorsque l’on parle d’accessibilité, on pense de suite aux non voyants et mal entendant et on ignore le reste. L’accessibilité est un terme générique qui regroupe beaucoup d’aspects (interopérabilité, facilité de navigateur, contrastes…)
Ignorer ces principes élémentaires nous fait perdre des visiteurs (ce taux est en moyenne estimé à 30%).

10 – Observer et apprendre

Notre façon de naviguer sur un site mobile est liée à notre personnalité et à notre expérience personnelle, elle n’est pas représentative de l’ensemble des mobinautes. Il faut donc connaître « leurs » habitudes : en lisant des études sur le comportement de nos visiteurs, en vérifiant nos statistiques, en proposant des tests et des questionnaires.

Graphiste freelance